« Mon arrière grand père maternel était éleveur de chevaux à Tarbes,
mon père montait à cheval.

Aujourd’hui mon frère et moi nous montons à cheval.
Au travers de la transhumance d’Ascain, des foires de Pottoks à Garris, Hélette…
suite aux ballades en montagne où je les côtoyais régulièrement,
c’est tout naturellement que j’ai pris mes pinceaux…  »

 

                                                     
Huile sur toile                                                              Huile sur toile
68 X 77 cm                                                                   20 x 27 cm
(Réservé)                                                                       800 €

 

                         
Huile sur toile                                                           Huile sur toile
28 x 58 cm                                                                 38 x 79 cm
950 €                                                                          1800 €

 

                        
Huile sur toile                                                            Huile sur toile
38 x 78 cm                                                                  80 x 100 cm
18000 €                                                                      2200 €

 

                         

Huile sur toile                                                              Huile sur toile
37 x 53 cm                                                                    38 x 55 cm
1100 €                                                                           950 €

 

                            
Huile sur toile                                                               Huile sur toile
36 x 54 cm                                                                      80 x 100 cm
1100 €                                                                             2200 €

“Le pottock”petit cheval” en langue basque ,
vit dans  les collines de la Rhune,
du Baigura ,d’Ursuya  du Mondarain
et ses rares mutations sont dues à une adaptation à son environnement de montagne.

Évolution 

D’après des études réalisées sur sa morphologie,
comparées à celles  faites sur les squelettes préhistoriques,
le pottock est considéré comme une race primitive.
L’ancêtre de la race équine qui aurait vécu y a 60 millions d’années Eohippus ,
(Cheval de l’Aube)était un mammifère de 30cms au garrot.(taille d’un lièvre), qui pesait 40 kgs.
Il a disparu pour laisser sa place à une lignée de cheval Plohippus
dont le pottock a conservé les caractéristiques de l’époque glaciaire.
C’est ainsi qu’eut lieu une session en 2 races distinctes
Le cheval de Przewalsky vivant en territoire mongol disparu des 1980 ,
Le Tarpan dont est issu Le pottock au pays basque.
Des parois dans plusieurs grottes du pays basque ,
attestent de son existence préhistorique:
celles de Sare,d’Isturitz et d’Oxcelhaya.

 

Mon arrière grand-père maternel était éleveur de chevaux à Tarbes.
Mon père mon frère et moi montons à cheval.
Ainsi est né mon goût pour l’histoire et l’étude du Pottok,
étant très attachée à son histoire et à son évolution.
Je suis allée à la transhumance du Pottok à Ascain, qui à lieu chaque année en Octobre
afin de découvrir les élevages.
“C’est tout naturellement que j’ai pris mes pinceaux et que j’ai reproduit ce noble animal”

 

L’identité des pottocks est répertoriée dans 2 livres du stud-book .

Le livre A
Qui regroupe les pottocks de race pure

Le livre B
Les produits croisés conservant au moins 50/100 de sang pottock
Des concours d’étalons à Helette et à Ascain(64)ont lieu chaque année, au printemps.
Pour que le produit d’une saillie soit approuvé par lANP,
à l’issue des des concours nationaux
des étalons, il faut que que le père soit un etalon pottock.