Au détour d’une rivière, un chevalet,
Anne Broitman armée de ses pinceaux croque un pont
(“romain”, son intérêt n’en es que plus aiguisé),
deux, puis trois…
Ainsi commence la collection de ces toiles,
balade familiale, pêche des garçons,
bonheur du travail en pleine nature.
Rencontre impromptue mais heureuse.
Anne profite de ces décors jaillissant des vestiges
du passé de nos lointaines contrées.
Toujours en quête de soi, elle parcourt le monde,
et ses influences n’en sont que plus mystérieuses.
Anne, issue de l’Academia de Dibujo de las bellas artes
de Madrid et des beaux-arts de Bayonne,
ne cesse d’évoluer au fil de son art.
Audrey CAUMONT