Il était courant
dans les familles nombreuses
qu’un des enfants,
explore le nouveau monde,
avec l’idée
de « faire fortune ».

Deux de mes aïeux,
Mr Hourcade et Mr Maillot,
sont partis fin du 19ème siècle
en Argentine.

Après un voyage en janvier 2013
dans le but de rencontrer leurs descendants qui habitent
à Buenos Aires,
j’ai découvert en visitant le pays,
les chutes d’Iguazu…

 

 

 

 

Après avoir pris des photos cotés argentin et brésilien des chutes d’Iguazu,  je les ai recadrées m’intéressant à la force de la chute de l’eau.

Sur un format classique de photo j’ai peint à l’acrylique une 1ere fois et j’ai fait un deuxième passage où j’ai empâté au couteau.

Mon dernier travail a été d’extraire ce blanc de l’écume en tant que sujet principal de l’œuvre et de le reproduire sur une toile en lin à l’acrylique.

Anne Broitman